Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 mars 2011

La Vérité n'est pas Ailleurs, elle est Ici !

Capture d’écran 2011-03-20 à 02.37.32.jpgLe Collectif Pollution le Crès et maintenant le Blog Info le Crès, mais que ce passe t'il ? pourquoi cette soudaine agitation dans notre village ? Quels sont les objectifs cachés de ces actions ? Qui est derrière tout ça ? se demandent nos politiques et leurs sympathisants. Mais, au fait, peut être que vous aimeriez aussi savoir, non ?
Pour en finir avec les rumeurs et les fausses informations que propagent certains, je vais vous expliquer tout ça en détail et rétablir de ce pas la vérité.

     Pour commencer, je suis bien obligé de vous donner quelques informations sur ma modeste personne ; j’ai 40 ans, je suis chercheur au CNRS, père de deux enfants et nouveau créssois depuis 2008 (un moustique comme certains créssois nous appellent). Jusqu’à cette date, je n’avais jamais fait parti d’une association, jamais créé le moindre site internet ou blog et jamais adhéré à un parti politique. Je ne suis toujours pas encarté car, comme beaucoup d’entres vous, je n’ai plus vraiment confiance dans le système politique actuel dont les scandales et les injustices permanentes m’ecoeurent. Electoralement parlant, j’ai toujours voté à gauche (PS et Europe Ecologie) sauf en 2002 ou j’ai voté Chirac (vous devinez pourquoi). Je suis bien obligé de vous donner ce genre de détail puisque notre Maire Mr Bonnal propage l’information selon laquelle j'oeuvre pour l’UMP et que mes actions ont un seul but ; lui nuire politiquement. C’est faux, complètement faux. Je le rassure, je ne compte pas non plus m'engager en politique dans le futur, j’aime beaucoup trop mon métier de chercheur pour ça.

Alors, me direz vous, qu’elles sont vos motivations ?  Car il est vrai qu’il faut être sacrement motivé pour sacrifier bons nombres de ses soirées depuis 3 ans à créer et animer (avec d’autres heureusement) ; le Collectif Pollution le Crès (qui regroupe les associations de défense de l’environnement du Crès, de Jacou et de Castelnau-le-Lez) et maintenant le Blog Info le Crès.

La réponse est très simple et se résume en deux mots : Indignation ! et Révolte !

Beaucoup d’entres vous connaissent le film avec Alain Delon qui s’intitule «Ne réveillez pas un flic qui dort» et bien je pourrai intituler la suite de mon histoire «Ne réveillez pas un citoyen qui dort».

- Mars 2008, nous prenons possession de notre appartement à Maumarin, concrétisant l’acquisition de notre premier logement, obtenu grâce à 15 ans d’économies et un prêt sur 25 ans ... La résidence est neuve et le quartier calme, mais nous déchantons très rapidement, nombreuses malfaçons, finitions catastrophiques, promoteur (URBAT) complètement autiste, infrastructures promises par le lotisseur GGL inexistantes ... Commence là, une lutte acharnée de 3 ans pour obtenir réparation.
- Septembre 2008, des odeurs d’hydrocarbures senties ponctuellement en Mai-Juin (et attribuées à la réfection de l’enrobé de la RD65 au niveau du grand rond-point) deviennent oppressantes. Nous découvrons effarés qu’elles sont émises la nuit par l’usine ASTEN. Nous envoyons de nombreux emails alarmants à la Mairie avec des photos du panache de fumée qui retombe sur Maumarin. Pas de réponse (voir site Pollution Le Crès).
- 8 Octobre 2008, 4h du matin, ma femme et moi sommes réveillés par des mots de tête et des difficultés respiratoires. Notre chambre est envahie par une forte odeur de bitume chaud alors que nos fenêtres sont fermées ! je me précipite dans la chambre de notre fille (1 an et demi) qui pleure et, horreur, l’odeur y est aussi forte ! ....Posez vous la question en tant que père ou mère : qu’auriez vous fait à ma place ?

Dans les deux heures qui ont suivies, j’ai appris à créer un site internet et j'ai mis en ligne une première page de ce qui deviendra le site internet du Collectif Pollution le Crès. Face au mutisme de la municipalité, je n’ai pas trouvé d’autre solution que d’essayer de faire éclater au grand jour ce scandale :

On a laissé des centaines de personnes s’installer à côté d’une usine polluante en leur cachant son existence ! Usine qui a fonctionné jusqu'à fin 2009 sans filtres, soit pendant 41 ans !

La suite serait trop longue a raconter ici et cela est d’ailleurs inutile puisque nous avons mis tous les documents qui relatent ce combat sur le site internet Pollution Le Crès.


Je suis un scientifique et j'attache une grande importance aux faits et c’est ce qui a constamment guidé nos actions. Nous avons donc décortiqué les analyses disponibles et refaits de nombreux calculs. Nous avons contacté et discuté à de nombreuses reprises avec tous les acteurs officiels de ce dossiers (exploitant, Préfecture, DRIRE/DREAL, DASS ...). Nos conclusions ; respirer des vapeurs d’hydrocarbure est nuisible pour la santé. Pas besoin de sortir de polytechnique pour arriver à cette conclusion, tous les habitants touchés par la pollution s'en était déjà rendu compte bien évidemment.

Mais voilà, comme les récentes déclarations de notre Maire le démontrent, Mr Bonnal ne croit toujours pas à la nocivité des fumées de l’usine ASTEN, préférant se réfugier derrière un courrier de la Préfecture qui le dédouanerait. En 2009, la Préfecture a pourtant profondément durcit l’arrêté préfectoral d’exploitation de l’usine ASTEN et a obligé l’exploitant a installer un système de filtrage coûteux ... Il est vrai que des analyses d’air réalisée à notre demande chez les habitants avaient révélé des concentrations en polluants 700 à 5000 fois plus importantes que celles estimées dans l’étude d’impact sanitaire utilisée pour évaluer le risque sanitaire ... Etude sanitaire qui concluait à l'absence de risque ...

Le scandale immobilier, le scandale de la pollution de l’usine de bitume, et l’attitude incompréhensible de notre municipalité, voilà ce qui a motivé un citoyen anonyme comme moi à se révolter.

Ce dimanche, je voterai Europe Ecologie - Les Verts car je pense que notre commune a bien besoin que l’on s'occupe plus de développement durable que d'urbanisation sauvage et aussi parce qu’ils nous soutiennent depuis le début. Au second tour, s’il devait rester Mr Bonnal et Mr Lafforgue, je dépasserai sans hésiter mes convictions et les clivages politiques. Je voterai pour Mr Lafforgue qui a pris conscience dès 2009 de la gravité du problème ASTEN et a appuyé de manière décisive nos demandes auprès du Préfet.

Voilà toute l’histoire, sommes toute très banale, et qui peut se résumer en une seule phrase :

A force de prendre les gens pour des imbéciles, ils finissent par vouloir vous le faire payer.

Signé : S. Dominguez

14:20 | Commentaires (3) | |  Facebook | |