Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 septembre 2015

LES RIVERAINS DE LA ZONE ARTISANALE DU CRES AU BORD DE LA REVOLTE: Les camions de la société TMF leurs font vivre un véritable enfer

Capture d’écran 2015-09-24 à 23.50.48.jpgLes nuisances sonores et olfactives de la société de transport frigorifique TMF, nouvellement installée dans la zone artisanale du Crès, sont en train de déclencher une véritable révolte des riverains qui habitent non seulement dans la Z.A. mais aussi dans les quartiers de Maumarin et de Puech Cabrier.

Epaulés par plusieurs associations cressoises, les riverains ont lancé une pétition, qui a déjà réuni plus d'une centaine de signatures, et rédigé le courrier suivant, transmis en main propre à M. le Maire lors d'un rendez-vous pris en Mairie le 27 Août dernier.

Monsieur le Maire,  


    Nous avons le regret de porter à votre connaissance les graves nuisances générées par la société TMF implantée dans la Zone Artisanale depuis le mois de mars 2015 à moins de 100m des habitations de la ZAC Maumarin (voir plan ci-joint). Ces nuisances sont de trois types :
 
1- Nuisance sonores liées au va et vient des camions, en particulier la nuit (jusqu’à 35 poids-lourds comptabilisés en 1h30). Ces nuisances perturbent notre sommeil et celui de nos enfants qui ne dorment que par intermittence ou se réveillent en sursaut, rendant nos insomnies pénibles et épuisantes.
 
2- Nuisances sanitaires générées par les vapeurs de gasoil que les camions dégagent provoquant entre autres maux de tête et état dépressif. Les camions circulent à moins de 15m des logements et nous avons l’impression de vivre au bord d’une autoroute. Quel impact ces fumées nocives vont avoir à plus ou moins longue échéance sur les habitants, les enfants et les personnes âgées ? Notre santé est clairement en jeu.

3- Insécurité routière liée au trafic des poids-lourds qui circulent souvent à vive allure avec ou sans remorque, en particulier devant l’espace Mouv-Art où de très nombreux enfants se regroupent et jouent en attendant le début des cours. Un accident grave est malheureusement à craindre.
 
Cette entreprise a t-elle le droit de provoquer ce type de nuisances aussi près des habitations ? Il existe certainement des limites de bruits et de pollution a ne pas dépasser. Pour nous qui subissons ces troubles depuis déjà 5 mois, il est impératif que nous retrouvions un cadre de vie calme et sans pollution auquel tout citoyen a droit. Nous sommes à bout et nous envisageons sérieusement de porter plainte devant la justice.

Avant d’en arriver à cet extrémité, nous souhaiterions que vous preniez personnellement contact avec le directeur de la société TMF pour lui faire part de nos plaintes et entamer avec lui un dialogue responsable. Deux mesures d’urgence pourraient être prises à cette occasion; l’arrêt de l’utilisation de la sortie côté rue des Terres Mégères au profit de celle située côté avenue de la Sauvagine et la cessation de toute activité bruyante entre 22h et 07h du matin ainsi que le Dimanche.

En espérant que notre demande saura retenir toute votre attention, veuillez accepter, Monsieur le Maire, nos respectueuses salutations.

 

A l'issue de cette entrevue, M. le Maire s'est oralement engagé :

1- A faire intervenir la police municipale pour comptabiliser le nombre de passages de poids-lourds la nuit (et ainsi valider les nombreux comptages déjà réalisés par les riverains).

2- A faire constater par la police municipale que l'entreprise TMF ne respecte pas son engagement de ne plus faire sortir les poids-lourds rue des Terres Mégères.

3- A négocier rapidement avec l'entreprise l’aménagement de la circulation des poids-lourds la nuit.

4- A instaurer, si nécessaire, un arrêté municipal interdisant aux poids-lourds de TMF de circuler la nuit dans la Z.A..

 

Gros problème, près d'un mois plus tard, pas la moindre nouvelle de M. le Maire ... Les habitants touchés n'en peuvent plus d'attendre et envisagent des actions plus musclées pour se faire entendre des pouvoirs publics.

Tout cela nous ramène, hélas, quelques années en arrière lors du scandale de l'usine de bitume du Crès où là aussi la Mairie s'était montrée pour le moins absente de la résolution du problème.

L'histoire se répèterait-elle ? Les riverains seraient-ils à nouveau livrés à eux mêmes ?

Qu'attend M. le Maire pour reprendre contact avec les riverains ?

Qu'une manifestation sur la voie publique bloque la sortie des camions et déclenche de possible débordements ?

Espérons que l'on  n'en arrivera pas là.

A suivre ...

InfoLeCres

Pour être alerté de la publication de nos prochains articles, inscrivez vous à la Newsletter (en haut à droite de la page d’accueil). Il y a plus de 400 inscrits déjà !

Rejoignez nous aussi sur FACEBOOK et TWITTER !!

 

-> Exemples de commentaires édifiants extraits de la pétition :

"Difficile de se lever le matin à 6h00 pour travailler quand on dort rien de la nuit, beaucoup trop de bruit des camions. Le sommeil, c’est vital !" - L.M.

"Depuis l’installation de l’entreprise de camion à côté de chez moi, je ne dors pas avant 2h-3h du matin quand j’arrive à m’endormir, je me lève à 4h30 du matin pour aller travailler, donc énormément fatiguée sans parler de l’odeur d’essence qui nous donne des mots de tête à toute ma famille. Il faut cesser tout ça l’odeur et le bruit la nuit, toute la nuit !!!!" - F.J.

"Vraiment marre de ne pas dormir à cause des camions !! Je pars travailler déjà fatigué !!!!" - C.A.

"Restaurant Come Prima  Forte odeur de Gasoil. Je perd des clients !" - K.

"Ces camions réfrigérés provoquent énormément de bruit et de vibrations à un tel point que nos nuits sont devenues un enfer. Ma femme a du s’aider de médicaments pour se calmer nerveusement à chaque début de nuits s’apercevant que chaque soir, cette pollution et cette nuisance sonore allait l’empêcher de dormir. Nous avons du réaménager notre espace intérieur et déplacer notre chambre car les vibrations, le bruit et depuis cet été l’odeur de Gasoil (car fenêtre ouverte) étaient de plus en plus paralysantes. Depuis peu que ma femme a accouché, elle passe ses nuits dans le salon car le bébé pleurait constamment, pris par ces vibrations lui aussi tellement elles sont intenses et prenantes." - J.B.

"Depuis l’installation de l’entreprise de camion, on a des nuisances sonores et surtout les odeurs d’essence qui nous obligent à fermer les fenêtres des chambres vu qu’on a des enfants en bas âge. Plus le va et vient continu jours et nuit des camions." - M.M.

"Agence Immo. Forte odeur de Gasoil." - F.M.

"Depuis notre aménagement dans cet appartement en Octobre 2014, nous subissons des désagréments de l’entreprise TMF, collée à notre logement. Bruits de jours et de nuit avec les moteurs qui tournent, les manoeuvres. Odeurs désagréables de gazole qui nous ont fait très peur : Je suis sortie de mon logement tellement que l’odeur était forte. Maux de tête (dus aux odeurs), calvaire pour dormir. Nous subissons ainsi que nos deux petits enfants de 1 an et demi et 4 ans." - M.K.

...

-> A noter que bon nombre de signataires ont fournis des attestations signées en vue d'un dépôts de plainte qui semble à présent imminent.

 

 

00:00 | Commentaires (48) | |  Facebook | |