Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 août 2013

PAPET TONIN SPECIAL BOUVINE !

Capture d’écran 2013-08-22 à 02.27.29.jpg- Et Bonjour Papet !

- Bonjour l’Engrole ! alors, ça y est la fête est finie ? mais dis donc tu es encore tout colorié.

- Non Papet, je suis pas colorié. J’ai les yeux au beurre noir, le visage bleu-jaune, les genoux rouges et les côtes je te dis pas. J’ai l’impression que je suis passé sous le tramway.

- Ne me dis pas que tu es allé aux taureaux quand même !

- Si Papet, je suis allé aux abrivados et aux bandidos. Dans le grand journal, ils avaient dit que cette année le parcours était plus court et que c’était plus facile pour attraper les taureaux.

- Oh, mon pauvre petit, tu me désespères. Pourtant tu le connais cet endroit ; en plus  c’est le maire qui a imposé le parcours. Qu’est ce que tu t’imaginais ? La rue des rosiers ! 300 mètres, retour sur la place des Anciens d’Indo et direct camion. Et cette place, tu la connais avec ses 5 ou 6 platanes et un éclairage public au milieu.

- Mais Papet, je croyais que ça se passait sur la place de la mairie, là où ils avaient protégé les arbres.
 
- Eh bé non l'engrole ! c’était pas la bonne place et c’était pas les bons arbres !

- En plus les copains m’avaient dit, ne va pas aux abrivados, cette année c’est un défilé de mannequins pour la couleur locale et les touristes. Sur 300 mètres au galop, c’est les 100 derniers mètres qui sont les plus dangereux. Six ou sept gardians qui encadrent les taureaux, prennent le virage et passent au triple galop de la rue goudronnée  au terrain sec de la place et … au milieu des arbres et des éclairages.

- Et alors, comment ça s'est passé ?

- Ben, il y a des attrapaïres qui ont évité les arbres, d’autres qui ont évité les éclairages, et moi j’ai rien évité du tout parce que j’ai voulu aider un copain !. Et PAF ! et BING ! et me voilà tout escagassé !

- Et bé, tu t'es bien fait remarquer quoi ...

- Même pas !, il y a eu des accidents tous les jours. Même les gardians n’étaient pas contents. Je leur ai dit, vous faites honte à vos chevaux et à vos taureaux.

- Je me demande comment font les autres villages – Mauguio, Pérols, Saint Just, Lunel avec sa roussetaille et ses 100 taureaux dans la ville, Vendargues et la gaze dans la Cadoule et tant d’autres communes attachées aux traditions ?

- Ben, je sais pas Papet ...

- Tu vois l'engrole, le Crès n’est plus une ville taurine pour ce qui concerne les manifestations de rues. Le Crès est devenu une commune festive où de nombreux fêtards, certains très jeunes, ont remplacé les charrettes traditionnelles par des kadis Vodka/Anis. C’est certainement une des raisons de ce lamentable loupé 2013 pour les manifestations de rues.

- Au moins, il nous reste les arènes, le club taurin organisateur de belles courses et les aficionados qui ont la foi et qui n’ont pas envie de voir « le petit jaune » se promener sur les cendres de : « Cent ans de Bouvine au Crès ».

- Allez l’Engrole, tu devrais aller expliquer aux minots qu’un taureau : ça a des cornes, ça peut peser plus de 400 kg, ça charge l’adversaire et que, avant d’être attrapaïre il vaut mieux se perfectionner au sprint.

- C'est sur que ça leur ferait pas de mal !

- Dis leur aussi tant que t'y es qu’on court plus vite quand on boit que de l’eau et que c’est pas un jeu pour les touristes et les parisiens. Que la bouvine c’est  pas pour les couilles molles et que ceux qui veulent organiser, s’ils ont la trouille il vaut mieux qu’ils aillent à Montpellier chez les « Barons ».

- Bien dit Papet !

- Allez, adissiaz petit !.
 

Les derniers articles d'ILC sont ICI

Les articles d'INFOLECRES de 2012 sont ICI

15:45 | Commentaires (0) | |  Facebook | |