Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 juin 2013

REUNION PUBLIQUE INTERNET AU CRES : Circulez y a rien à voir !

CRES.png

C'est peu dire que cette réunion publique était attendue !. Une cinquantaine de personnes s'étaient déplacées, dont certaines très au courant et en manque de moyens pour leur entreprise. A cela, il faut ajouter les nombreux créssois qui se sont rendus dans l'après-midi à la permanence mise en place à la Mairie.

Voici un bref compte rendu pour ceux qui n'ont pas pu y assister et qui ont raté un spectacle digne de la foire de Montpellier et un grand moment de solitude de notre Maire. Nous vous conseillons aussi de lire le long commentaire de Frantz (merci à lui).

La réunion était animée par Pascal Pommier, représentant la société COVAGE (groupe VINCI). Cette société a répondu à un appel d’offre du Conseil Général pour mener a bien l’étude, la construction et l’exploitation du réseau public départemental.

Après avoir fait le point sur la situation actuelle (bien peu glorieuse), Mr Pommier a vanté les mérites du WIFI (c'est à dire de l'internet via les ondes radio sur une fréquence militaire de 5.4 GHz récemment libérée). Il s'agit, selon lui, de la seule solution viable au Crès, "commune rurale" ... "dont les habitants ne seront jamais équipé de la fibre optique" ..... (édifiant, non ?!)

Etaient aussi présents, les représentants d'ALSATIS, d'OZONE et de BLUE NETWORK. Tous des fournisseurs de «contrats» WiFiMax à des prix soit disant concurrentiels mais au final étrangement très proches ....

La déception du public présent fut grande car tous espéraient entendre des bonnes nouvelles ou tout au moins poindre un début de solution.

Hélas, cette réunion était en fait uniquement destinée à vendre le WIFI au créssois ! Une solution, très chère car tout est en options, et au final uniquement valable (et encore) pour les créssois les plus défavorisés qui surfent à 512K (0.5 Mbs). Voir les secteurs jaunes clairs sur le carte ci-dessous.

Une fois l’exposé technique terminé et souvent interrompu par des questions pertinentes, les remarques du public ont fusé pour dénoncer la déficience flagrante d'un réseau obsolette, des connexions filaires datant du siècle dernier, des pannes en tous genres.

Le maire, bien qu’incapable de répondre techniquement, a voulu aider et soutenir le représentant de COVAGE/VINCI. Ça a été pire !

Mr Pommier a d'ailleurs fini par préciser que le problème (ou la question) dépendait uniquement d’une volonté politique (ce que nous savions déjà mais à présent, nous en avons la confirmation).

Mr Berthelier est alors intervenu pour soutenir cette remarque et suggérer au maire qu’il fallait faire intervenir l’Agglo dans ce dossier. Il a proposé qu'un rendez-vous soit organisé entre Mr Moure, Président de l'Agglo, le maire et des réprésentants des habitants.

En réponse, et avec une certaine arrogance dans la voix, le maire a fait une contre-proposition : UNE PETITION à déposer en marie !!!! en précisant bien que « les banderoles n’apportaient pas grand-chose » … « on l’a bien vu dans le passé » (comprenne qui pourra !!).

Mr Berthelier et plusieurs personnes dans le public ont alors redemandé qu'un rendez-vous soit pris avec l’agglo en présence du maire, qui est aussi vice président. Le maire a fini par répondre que si cette réunion avait lieu, il n'irait pas !!!!

Incroyable, mais vrai ! C'est la politique de l'autruche qui continue ..... Le Maire, comme pour l'usine ASTEN, préfère mettre la tête dans le sable et laisser les riverains se débrouiller seuls plutôt que de mener la bataille ! C'est quand même lamentable ...

Mr Pommier a ensuite donné la parole aux commerciaux et, à son grand désarroi, la salle s’est immédiatement vidée ! A l'évidence, les créssois n'avaient plus envie d'avaler d'autres couleuvres !

Pour finir, quelques interlocuteurs avertis, sont restés discuter devant la porte, des possibilités existantes « gelées » par la politique du maire. Car il va bien falloir en trouver une solution sinon, c'est un autre beau label que nous pourrons bientôt accrocher aux entrées de la ville :

Le Crès, seule commune de France, de près de 15000 habitants faisant partie de l'agglomération d'une métropole, à surfer en bas débit !

En l’état actuel, une chose est sure, nous n’aurons pas de NRA au Crès avant 5 à 10 ans au mieux !. Le Wifi, que l'on nous propose dans le seul but de faire césser le vent de révolte, n'est qu'un pansement sur une jambe de bois ! Il est donc hors de question d'accepter cette solution rétrograde.

Créssois, faites entendre votre colère !

Il faut harceler ORANGE et en même temps faire pression sur nos élus dont l'immobilisme nous a mené à la situation désastreuse actuelle.

InfoLeCres


 http://www.free.fr/adsl/pages/accueil/carte-de-debits-ads... (merci Mr Gomez)

226152654.png

A lire aussi sur le même sujet les autres articles d'InfoLeCres (et les très nombreux commentaires) :

1025872725.jpghttp://infolecres.blogs.midilibre.com/archive/2011/10/30/...

 http://infolecres.blogs.midilibre.com/archive/2012/06/19/...

http://infolecres.blogs.midilibre.com/archive/2013/01/19/...

 Et n'oubliez pas la pétition !!! :

http://infolecres.blogs.midilibre.com/archive/2012/10/15/...

 

Les derniers articles d'ILC sont ICI

Les articles d'INFOLECRES de 2012 sont ICI



13:43 | Commentaires (11) | |  Facebook | |