Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 avril 2013

LES JARDINS DU NIL .... du CRES !

Cette fois-ci, Info Le Cres a jeté la première bouée. Afin de conserver à notre « feuille » tout le bon sens qu’on lui connait,  nous avons baptisé … heu ! pardon .... nous avons donné un nom aux futurs «JARDINS FAMILIAUX», qui deviennent à partir d’aujourd’hui : «LES JARDINS DU NIL».

Ce projet municipal, au demeurant fort sympathique, issu d’une des nombreuses promesses électorales de notre Maire-Conseiller Général-Vice président, devenait au fil des années une nouvelles Arlésienne. Nous avons longtemps compati, sachant que les courgettes et les tomates ne poussent pas très bien dans le béton.

Mais, le bon sens paysan de notre Maire a fini par prendre le dessus ... soutenu par les connaissances locales et approfondies de ses zélés z'adjoints.

Ainsi, c'est l'un des derniers terrains communal inoccupés (si ! si ! ça existe encore) qui a été choisi pour accueillir les futures plantations des créssois, la parcelle CA217. Aussitôt dit, aussitôt  approuvé au dernier conseil municipal ... et à l'unanimité s'il vous plait !

Capture d’écran 2013-04-07 à 21.10.20.jpg

Mais alors ? tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, non ?

Hélas, une fois de plus, il suffit de s'intéresser d'un peu plus près à ce dossier pour s'apercevoir qu'il y a plusieurs points noirs qui font qu'il y a peu de chance que les légumes et autres cucurbitacées qui sortiront de la terre de cette parcelle puissent prétendre au label BIO ...

Et pourquoi donc s'il vous plait ?

1- La moitié de cette parcelle est située au voisinage immédiat et en contre bas de l'usine ASTEN-SLPA. Autant dire que depuis 40 ans, elle a reçu pas mal des eaux de pluies qui ont lessivé le site pollué de l'usine.

Capture d’écran 2013-04-08 à 00.18.26.jpg

2- Elle est aussi située le long du Salaison en zone classée inondable. D'ailleurs, InfoLeCres avait déjà alerté les créssois à ce sujet (voir Alerte Salaison). Les inondations y sont violentes et pérennes, ce qui entraine un décapage ponctuel du terrain. C'est bon à savoir pour les futures plantations.

Capture d’écran 2013-04-07 à 21.09.50.jpg

3- Cette parcelle a aussi été utilisée pendant de nombreuses années par la Mairie comme dépôt de déchets «inertes». C'est à dire tout et n'importe quoi comme le montre la photo suivante ... qui en dit long sur l'intérêt que porte notre Maire à l'environnement. Et hop !, une petite inondation et c'est nettoyé !

Capture d’écran 2013-04-07 à 21.26.05.jpg

Dommage que ces trois points n'aient pas été débattus lors du dernier conseil municipal. Gageons que le vote n'aurait pas été aussi unanime. Mais il aurait fallu, il est vrai, prendre le temps de s'intéresser réellement à la chose ...

Alors, que fait on maintenant ???? ..... On abandonne ? Et si on commençait par faire une analyse de la pollution du sol de la parcelle ? ça serait pas une bonne idée ça ? On est disponible pour aider à interpréter les résultats (les métaux lourds, on connait !).

Pour finir sur une note plus légère, il est bien entendu que dans le cas où cette parcelle CA 217 serait remblayée, nous pourrions changer le nom des jardins du Nil en jardins de Babylone.

InfoLeCres

Pour être alerté de la publication de nos prochains articles, inscrivez vous à la Newsletter (en haut à droite de la page d’accueil).

22:37 | Commentaires (3) | |  Facebook | |