Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 décembre 2012

PAPET TONIN DECEMBRE 2012

Capture d’écran 2012-12-24 à 13.48.23.jpg- Et bonjour Papet ! Où t'y étais passé ?

- Bonjour petit, et bé tu me croiras si tu veux mais j’arrive du séminaire.

- Nooon, tu rigoles ! tu crois ni en dieu ni en diable. Qu’est ce que tu me chantes ?

- Mais si, grand piot. C’est pas un séminaire de curés. D’abord y en a plus de curés et y a plus de séminaires non plus. Y parait qu’on va y loger les pauvres dedans. Toi, tu devrais pas fréquenter le conseil municipal; par moment on dirait que tu comprends pas quand je parle.

- Note Papet, qu’au conseil, ils sont pas nombreux non plus. Les présents, ils parlent pas et les absents, ils donnent un papier signé et c’est le papier qui vote !
 
- Moi au moins, je m’instruis, j’arrive du séminaire des séniors.

- Qu’est ce que c’est encore que cette embrouille Papet ?

- Oh, rien de grave. C’est les mêmes intervenants  que ceux de Coluche. Mais  Eux, ils ont pas eu besoin de chercher du sable dans le désert, ils ont trouvé les vieux, les séniors qu’ils disent. Et vas-y que je te fais de la gymnastique, que je te mange du poisson, que je te  mange des légumes bio et que je marche pour entretenir … je sais pas quoi d'ailleurs.

Ils m’ont fait penser à Cousteau. Tu sais le commandant Cousteau, celui qui à fait ses classes militaires au musée de Monaco. Il avait apprivoisé un mérou et il l'avait baptisé, jojo le mérou, pendant 40 ans au moins, il nous en a parlé.

- Papet tu exagères pas un peu là, non ?

- Mais non j’exagère rien du tout. Au début, il empoisonnait la vie de jojo. Après quand jojo a disparu, il nous racontait la vie de jojo et il empoisonnait la notre !

Pour les vieux c’est pareil. On leur explique aux intervenants, on leur dit arrêtez vos moulins à paroles, donnez nous les moyens. Y comprennent rien. Ils ont trouvé les vieux, ça les rassurent. Là y a pas besoin de chercher, c'est vrai qu'on est nombreux.

- Tu as raison Papet, les vieux ils sont de plus en plus jeunes et de plus en plus nombreux, surtout ceux qui sont obligés de partir à la retraite "à l'insu de leur plein gré". 

- Ouais, tu l'as dit l'Engrole. C'est comme moi, il me reste plus que les yeux pour pleurer.

- Papet, faut que tu sorte un peu, Té !, t'as qu'à aller pêcher au Lac par exemple.

- Pardi, et je pêcherai quoi? même les carpes elles sont drôles. Les jaunes digèrent plus les déchets et les rouges elles ont viré, elles supportent plus rien! Et je te parle même pas des crevisses géantes ! Bé petit, rien que d'en parler ça me donne le bomi, changeons de sujet.

- Papet, tu as eu la gazette du baron ce mois ci ? et le "je vais réussir bientôt"? 

- Hooooooo! l'Engrole, tu me cherches, tu le fais exprés ou quoi ? Quand je pense qu'il nous fait croire que tout baigne dans la démocratie au Crès.

- Et alors Papet ? tu n’es pas d’accord si je comprends bien ?

- Non petit, je suis pas d’accord. Tu vois, la Démocratie, c’est une grande dame. Elle est vulnérable. On peut pas la confier à n’importe qui. Les margoulins qui s’en servent lui font dire et faire ce qu’ils veulent et c’est toujours au détriment des citoyens. Tu as vu la CFE, et oui la Cotisation Foncière des Entreprises, et bé démocratiquement sans demander l’avis des intéressés, sans calculer les conséquences, ils ont tous voté la carabistouille.

- Mais Papet, le baron, il dit que tout est arrangé ... et qu'il s'en félicite ! Mais je crois qu'il a rien compris. La CFE c'est plus la CFE mais ils va falloir payer quand même. Alors Papet, je te dis pas, le Baron qui dit sans arrêt, si vous êtes pas d'accord avec mes décisions vous avez qu'à aller au tribunal, cette fois, ça se pourrait bien que ce soit lui qui en profite.

- L'Engrole, c'est comme pour les emprunts de la commune pardi ! et en plus il en remet une couche avec son Agora, alors là … je te dis pas ... même tes petits enfants ceux qui sont pas encore nés ils sont endettés

- Adissias  l’Engrole et si tu vois le Pierre Noël surtout, ignores le !

Lou Papet

Les autres articles d'INFOLECRES sont ICI

19:07 | Commentaires (0) | |  Facebook | |