Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 avril 2011

Gazette n°122 du Crès : l'après scrutin des Cantonales 2011

election, cantonale, 2011, democratie, mobilisation, citoyenne, cresFierté personnelle des élus 

Dans l'éditorial de la Gazette du Crès, Mr Bonnal, notre maire et nouvellement conseiller général, se félicite de sa récente victoire électorale et remercie les 1825 électeurs qui ont voté pour lui, ce qui représente moins de 22% des inscrits.

Quelqu'un a écrit un jour : "à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire..."

 

Du mécontentement à l'abstention : la perte de confiance démocratique pour beaucoup de citoyens

Beaucoup de citoyens déçus par la politique décident de s'abstenir. Pour les Cantonales 2011, ils représentent même au Crès la majorité des électeurs inscrits (50,65%).

Or, le citoyen abstentionniste oublie que son acte est vain, pire qu'il s'agit en réalité d'un déni de démocratie et de citoyenneté. Reprenons les définitions de base. En démocratie, un homme devient citoyen en obtenant le droit de vote et en l'utilisant. Ne pas voter, c'est donc refuser sa citoyenneté.

Plus de détails ici

 

Effets négatifs de l'absentionnisme

Les partis politiques s'en accommodent et ne luttent pas, car en réalité, l'abstentionnisme les sert. Il affaiblit la souveraineté du peuple et favorise leurs logiques partisanes.

Cela mérite une petite explication : chaque homme politique dispose d'un réseau ou entourage qui lui est fidèle, souvent d'ailleurs (ne soyons pas naïfs) par intérêt personnel ou professionnel. Lors d'une élection, cette garde rapprochée est naturellement largement mobilisée pour aller voter et obtenir la victoire de leur candidat. Pour une commune comme Le Crès, cela peut représenter entre 500 et 1000 votes acquis pour le maire sortant.

Comment justifier que des hommes politiques enchaînent quatre ou cinq mandats consécutifs sans remettre en cause profondément le fonctionnement même de la démocratie. La féodalité n'est pas très loin ... Seule la mobilisation des citoyens ordinaires peut renverser ces logiques de fiefs. 

Vu les niveaux d'abstentionnisme atteints, il va vite falloir inventer un système de quorum pour assurer la représentativité réelle d'une victoire !! Par exemple, 2/3 des inscrits au minimum ! Cela existe d'ailleurs déjà pour les élections associatives. 

Le vote contestataire est méprisé, il est pourtant vertueux

En démocratie, le vote blanc doit être reconnu. Aujourd'hui, il est méprisé par les hommes politiques. Le vote blanc est un moyen d'affaiblir leurs logiques partisanes.

 

Pardon et oubli

Rassurez-vous Mr Bonnal ! Beaucoup de citoyens électeurs ne pardonneront ni n'oublieront jamais non plus ! Pour certains le scandale d'une usine de bitume qui a fonctionné pendant 40 ans sans filtre. Pour d'autres, la responsabilité de la mairie dans leur installation récente en toute opacité à quelques mètres d'une usine de bitume en fonctionnement.

Pour finir, Mr Bonnal, ne perdez pas trop de temps à remercier, vous avez mieux à faire ! Tout ce travail qui vous attend entre votre double mandat à assurer et la liste déjà longue de vos promesses à honorer (lâchées bon gré mal gré dans la bataille ;-)

07:54 | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.