Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06 avril 2011

Lotissement Communal les Républiques

Capture d’écran 2011-04-03 à 12.23.12.jpgLe Maire place les riverains  devant le fait accompli, les privant sans explication, de la jouissance d’un usage accordé et utilisé depuis plus de 30 ans : une sortie directe sur l’arrière de leurs propriétés que les riverains  utilisent constamment et souhaitent conserver.
A ce propos, une décision municipale officialisant cette situation de fait pourrait s’appliquer à tous les habitants concernés ; y compris « vieux village » …rue des écoles et autres…où la commodité des « portillons » est une coutume conviviale.

Le dossier présenté, réalisé sans concertation, sans transparence, sans aucun contact avec les riverains, présente de nombreuses anomalies :


1- Les futurs travaux d’implantations des 32 parcelles (déjà attribuées !) génèrent l’inquiétude pour la stabilité du sous sol déjà ébranlé par les tirs de mines du chantier du Bld EST /  TW. –   Il est impératif qu’une expertise préalable des propriétés  soit réalisée dans le même périmètre de sécurité.
2- Une conduite  « eau BRL » qui alimente en eau brute depuis plus de vingt ans, les jardins (quartier des oiseaux) n’a pas été prise en considération – Manque de concertation avec les habitants-.
3- Accès incendies sur les fonds de terrains.

Le Pluvial en limites des propriétés sur lesquelles vont venir vraisemblablement s’implanter des murs mitoyens.
L’implantation d’un caniveau de réception du « pluvial » qui irait se déverser dans le bassin de rétention accessible à cet usage,  s’avère indispensable  entre les parcelles concernées.


Le PLU actuel fait référence en ce qui concerne « le pluvial ». Les riverains demandent qu’il soit  respecté.

Parking  CES- Halle des sports -Via Domitia :

Pour ce  lotissement de 32 maisons individuelles, l’entrée en sens unique et la sortie se feront par  le  parking de la TAM, que les automobilistes devront obligatoirement traverser entièrement.
Ce parking est contigu à la halle des sports. Il jouxte également le collège, permettant réunions et regroupements des collégiens et sportifs, avec tous les risques sécuritaires que cela engendrera.
Vu la densité importante des constructions en cours, le parking sera également utilisé par les nouveaux  arrivants, générant une saturation embarrassante pour les riverains des rues et impasses voisines qui ne peuvent être utilisées comme parking de remplacement – n’étant ni conçues, ni aménagées pour cela -

Réseaux aquifères et Rus souterrains qui sortent des merlons pendant les gros orages, les pluies violentes, ravagent les pentes et les caniveaux pour se déverser et  submerger une partie de la 113 au niveau de l’entrée du Crès (De nouveaux éboulements sont prévisibles le long du Bld EST).
Les riverains considèrent que leur  cadre de vie et leur environnement sont amplement  modifiés et dégradés.
Ils demandent que ces nuisances visuelles et sonores… dont  ils ne  connaissent  pas encore l’ampleur,  génèrent une révision – à la baisse- de la taxe d’habitation par  modification de son calcul.

Association GARRIGUE POUMON VERT

Mau. SAUVAIRE, garriguepoumonvert@laposte.net

04:06 | Commentaires (3) | |  Facebook | |

Commentaires

Que dire face un argument de taille ? La jouissance d'un usage face aux problématiques liées l'explosion démographique de notre région.
Ce lotissement n'est il pas destiné aux primo accédant, ces jeunes couples ne pouvant investir dans leur résidence principale au vue des tarifs excessifs du marché actuel de l'immobilier. Je trouve votre action totalement injustifiée qui n'a pour but de que de permettre à d'ancien Cressois de conserver leur petit privilège au détriment du bien être de 32 couples qui n'auront probablement pas une 2ieme opportunité de devenir propriétaire.
Dans un pays ou tout le monde fait preuve d'un égoïsme profond, votre action m'a tout l'air d'en être...

Écrit par : juanpedro | 16 avril 2011

Nouvel arrivant moi-même sur la commune, je comprends tout à fait votre réaction et elle est légitime. Le débat que nous essayons de lancer (je crois) est plus sur la manière respectueuse et vertueuse ou pas d'aménager l'espace encore vierge...

Notre lotisseur adoré est capable de proposer des aberrations architecturales pour assouvir sa quête de profits et nos responsables communaux sont parfois capables d'accepter ses projets sans discuter...

Vous êtes par contre les bienvenus dans cette commune qui n'appartient pas qu'aux anciens du village (barons de Caravètes ou pas d'ailleurs) ;-)

Bienvenue à tous les moustiks ! Bientôt, si ce n'est déjà le cas, ils seront majoritaires d'ailleurs.

Philippe

Écrit par : philippe | 18 avril 2011

Retour sur les portillons:
Pourqoui cette différence entre des quartiers identiques situés sur la même zone de part et d'autre du CES . Les riverains du terrain de rugby/foot -rue du faisan- conservent et utilisent leurs portillons.
Pourquoi les riverains de la rue de l'hirondelle seraient-ils contraints de se priver de cette commodité.
Explication possible : la rue du faisan loge des habitants propirétaires ou locataires proches du conseil municipal.
La rue de l'hirondelle loge une majorité de personnes agées, handicapées qui ont envie de faire respecter leurs droits bafoués par ce même conseil
municipal.
Qu'en pensez-vous?
MS

Écrit par : Le Faisan et l'Hirondelle | 31 août 2011

Les commentaires sont fermés.