Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24 mars 2011

Inspirez, Respirez le Bon Air du Japon !

Image 1.pngCa y est !  Nous allons enfin pouvoir respirer un peu des fumées que nous avons vu sortir, en direct à la télé, de la centrale de Fukushima ! Météo France est formel, elles arrivent en France.

Depuis que l'on nous parle de la mondialisation, il était temps que les japonais se montrent moins égoïstes et qu'ils nous laissent en profiter un peu quand même. Comme ça, on pourra tous dire : J'y étais !, la preuve, va chercher un compteur Geiger (Ah! pas de bol, rupture de stock dans toute l'Europe !).

Bon, d'accord, je suis un peu cynique mais franchement, j'ai pas trouvé une autre attitude pour avaler la pillule (d'iode bien sur). Quoi faire d'autre ? Retenir ma respiration jusqu'à ce que les particules soient passées ?

Mais au fait, les pouvoirs publiques disent que le nuage est passé sur les Etats-Unis, puis qu'il a atteint le nord de l'Europe et maintenant qu'il va passer en France .... Est-ce que cela veut dire que si je me cache dans une grotte en Afghanistan pendant un ou deux jours, j'éviterai de respirer les particules radioactives ?

La réponse est bien évidemment NON ! et le prouver est très facile puisqu'il suffit pour cela de regarder la modélisation de Météo France qui montre la propagation de la pollution :

http://www.youtube.com/watch?v=-YajVCsfdo8

Les émissions dans l'atmosphère de particules radioactives ont débuté le 12 Mars et elles n'arrivent en France qu'aujourdhui, le 23 Mars, soit après 11 jours de trajet (ça prend un peu de temps de tout contaminer au passage). Cela veut dire que ce soir, nous allons respirer les premiers rejets de la centrale de Fukushima or les rejets ont continué jusqu'à aujourd'hui. Donc, même si par miracle les japonais arrivaient à stopper les rejets toxiques aujourd'hui, nous passerons encore plus de 10 jours à respirer de l'air radioactif ...

Evidemment, si la centrale continue de fuire pendant 6 mois, nous respirerons pendant encore 6 mois au minimum les particules radioactives. Au minimum car si on tient compte du fait que ces particules vont continuer à circuler dans l'atmosphère pendant plusieurs années .... On n'est pas sorti du réacteur ... heu, je veux dire du sable radioactif ... heu, non ... de l'auberge, c'est ça.

Est-ce que vous voyez où je veux en venir ???? Non, alors je m'explique plus directement :

Les concentrations en poussières radioactives par m3 d'air en France seront très faibles, c'est une quasi certitude, MAIS nous allons en respirer pendant LONGTEMPS et là qui peut prétendre en prédire les effets sur notre santé ?

Tiens ça me rappelle un problème de pollution bien de chez nous, non ?

Plus sérieusement maintenant :

Evaluer les risques sanitaires en cas de crise n'est pas chose aisée. De nombreux paramètres doivent être pris en compte et bien souvent de grandes incertitudes demeurent. Dans ces cas là, deux solutions :

1- Soit on dit : on sait pas donc il n'y a rien à craindre, électeurs dormez en paix (politique de l'autruche)

2- Soit on dit : on sait pas donc on prend des mesures pour éviter les mauvaises surprises (politique du principe de précaution)

Il me semble que la deuxième solution démontre une plus grande considération de la santé des populations que la première, non ???

Remarquez, il faut aussi que les populations fassent clairement comprendre à leurs élus quelle solution elles préfèrent .... Depuis que le Collectif Pollution le Crès a fait cesser les émanations toxiques d'ASTEN, qui s'en soucit à présent ? ..... A méditer.

Signé : S. D. (Chercheur)

Petites infos utiles et mauvaises nouvelles (ne pas lire) :

http://sciencepourvousetmoi.blogs.nouvelobs.com/archive/2...

- Le césium 134 a une période de 2 ans (en 2 ans, le nombre de particules est divisé par 2 pour dire cela simplement). Rassurez vous, vous allez aussi respirer (en très petites quantités), du Césium 137 (durée de vie : 30 ans), du Césium 135 (durée de vie : 2,3 millions d'années) + quelques dizaines d'autres isotopes radio-actifs.
Ah, mais oui, je suis bête, vous connaissez déjà, vous en avez déjà respiré après l'accident de Tchernobyl.

07:33 | Commentaires (1) | |  Facebook | |

Commentaires

C'est comme la cigarette ! une clope ne vous tue pas mais à la longue ....

Écrit par : Arnaud | 26 mars 2011

Les commentaires sont fermés.