Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 mars 2011

Politique Municipale au Crès : Faire ce qu'on dit ?

budget.jpgPréambule concernant l'accès aux informations municipales

Le site officiel de la mairie du Crès propose le téléchargement des derniers compte-rendus de son conseil municipal ici.
En terme de traçabilité et de transparence démocratique, il manque toutefois un moyen de s'assurer que tous les documents sont diffusés. Pourquoi ne pas numéroter les Conseils Municipaux, comme la mairie le fait d'ailleurs déjà pour les gazettes pourtant de moindre importance ?
En effet, la liste des documents actuellement proposés en téléchargement est visiblement incomplète (il manque au moins quelques ordres du jour).

 

Comment évaluer la performance en matière de gestion municipale ?

Le budget primitif établi annuellement est incontestablement un indicateur d'importance. Surtout s'il est mis en perspective...
Tout bon gestionnaire sait que la qualité d'une politique budgétaire s'évalue non en données brutes, mais bien en terme de tendances (évolutions) ou de ratios ou de comparaison avec d'autres communes voisines. Malheureusement, à ma connaissance, ces informations retraitées ne sont pas diffusées par nos collectivités.

 

Focus sur quelques chiffres qui éclairent la politique municipale

Le maire revendique la maîtrise de ses charges de personnel. Soit, mais ...
La masse salariale d'une organisation en elle-même est en effet un bon indicateur de performance. Au Crès, elle reste inchangée entre 2010 et 2011 à 3.270.000 €, à quoi il faut ajouter toutefois les  lignes Indemnités des élus et Cotisations de retraite qui elles augmentent, pourquoi ?
Pour aller plus loin dans l'analyse, il faut s'intéresser au ratio Masse salariale/Nb d'habitants par exemple et le comparer avec d'autres communes de même taille. J'essaierai de recueillir des données comparatives plus riches et éclairantes dès que possible. Si vous en avez, je suis preneur.

 

Pour financer ce budget primitif, la mairie fixe sa politique en matière de taux d'imposition.

Le maire communique sur l'absence d'augmentation des impôts par la maîtrise de ses taux d'imposition. Soit, mais ...
Pour autant, le montant global des Impôts et taxes collectés est en nette augmentation : 5,21% entre 2010 et 2011. La faute à l'Etat qui a fait évoluer la base fiscale, sans avertir Mr Bonnal...
Pourquoi notre maire n'a-t-il pas proposé comme il sait faire, une motion spéciale réduisant cette base fiscale pour garantir la mise en oeuvre de sa politique ? Juste avant la cascade d'opérations immobilières dans le village, une motion cressoise n'a-t-elle pas d'ailleurs supprimé in extremis l'exonération de certaines taxes accordées normalement pendant deux ans aux nouveaux arrivants...

 

Le maire revendique une baisse de la dette de la commune. Soit, mais ...
j'y reviendrai dans un prochain article.  
Et, vous, qu'en pensez-vous ? 

10:45 | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.