Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 mars 2011

Portes-les-Valence : ça vous dit quelque chose ?

Capture d’écran 2011-03-10 à 19.34.17.jpgC'est un village de 9000 habitants (comme le Crès) situé dans la Drôme. Depuis quelques années, un industriel peu scrupuleux a réussit à obtenir les autorisations nécessaires de la Préfecture pour installer une centrale à bitume en pleine ville  (voir l'image ci-contre) ! L'entreprise de travaux publics E26 est présente depuis de nombreuses années dans ce quartier. Mais la centrale à bitume n'est apparue que récemment en 2007. La plupart des riverains, y compris dans les quartiers récents étaient donc  installés avant la centrale ...

Malgré de très nombreux courriers au Maire, à la DASS, à la DREAL, au Préfet, au Ministère, ... le problème persiste et les riverains vivent un véritable calvaire !

Les riverains ont constitué une association pour se défendre : "Aux portes de notre santé" ainsi qu'un site internet : http://pollution-bitume.wifeo.com/index.php que nous vous encourageons à consulter.

Finalement, face à l'immobilisme des pouvoirs public, ils ont fait appel à la justice :

Une plainte a été déposée au Tribunal de Grande Instance de Valence pour mise en danger d'autrui. Un recours a également été déposé au Tribunal Administratif de Grenoble.

Les familles ont choisi Maître Lionel Brard, Avocat au Barreau de Valence, Spécialiste en Droit de l'Environnement.

Peut être devrions nous faire de même pour qu'enfin nous puissions connaître la vérité sur l'impact sanitaire de 40 ans de pollution de l'air sur les cressois .... Qu'en pensez vous ?

Image2.jpg

 

Nous leur souhaitons la meilleure réussite dans leurs démarches et de respirer à nouveau très prochainement un air pur et sain !

N'hésitez pas à diffuser cette information autour de vous. Il faut lever le voile sur ce scandale digne du Médiator et de l'Amiante !

01:37 | Commentaires (8) | |  Facebook | |

Commentaires

Je viens de faire un tour sur le site.
Décidément l'irresponsabilité de nos élus devient préoccupante !
Qui a pu délivrer des autorisations dans ce contexte ?

Et c'est aux riverains maintenant de se battre pour faire respecter leurs droits ???
La démocratie va mal ! Ca ronronne ... ou même toussotte.
J'espère qu'ils gagneront leur combat et un dédommagement financier pour le temps et l'énergie qu'ils n'auraient jamais dû dépenser.

Écrit par : ICPE = Permis de polluer | 12 mars 2011

Bonsoir,

pour votre information les toits rouges en bas de la centrale c'est la maison de retraite, le premier voisin.Quelle honte

Écrit par : douady | 17 mars 2011

Chez nous aussi, le maire du Crès, Pierre Bonnal, a eu la bonne idée de faire construire un centre EHPAD (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) à moins de 1km des cheminées de l'usine et pile poil sous le vent, incroyable non ? Quand on pense à ces personnes déjà malades et fragiles, j'en ai la nausée !

Comment une telle chose est elle possible ? La réponse : Le maire ne croit pas à la nocivité des fumées d'hydrocarbures ! Il n'arrête pas de le dire à chaque occasion et après, il ose mettre en avant son bon sens paysan à tour de bras !

Mr le Maire, lorsqu'on pratique la politique de l'autruche en enfouissant sa tête dans le sable, on s'expose à recevoir des coups de pieds au cul !

J'espère bien que le premier que vous recevrez sera celui des élections cantonales !

Écrit par : stephane | 19 mars 2011

les politiques de fichent de nous, c'est une maire sans étiquettes qui a très fortement appuyé "ses relations industrielles " sans aucun doute et qui s'est bien battue pour que la centrale à enrobé d'E 26 soit mise en route à proximité (20m) de la maison de retraite (un vieux, cela ne pèse pas cher à indemniser dans la balance judiciaire, un enfant non plus, c'est scandaleux!) et nous qui sommes là depuis plus de 10 ans (400m de la cheminée), on carbure aux hap depuis 2008.
ce matin, je ne peux pas ouvrir mes fenêtres, ni les portes pour sortir, je vomis si j'ose sortir pour aller chercher mon pain ou mon courrier. Voilà les politiques... aujourd'hui, cette ancienne maire a viré sa cuti, elle qui était modem a basculé dans l'UMP, et notre maire actuel est PC, notre mairie est communiste par le maire et socialiste par le reste.
nous, nous avons toute la palette de couleurs, LES GENS EN ONT RAS-LE-BOL, il manque cependant " le bleu MARINE " mais pour combien de temps encore...
le dossier est brûlant, trop brûlant...
Selon cette ancienne maire, je la cite : "IL EST FACILE AUJOURD'HUI DE CRITIQUER NOTRE DECISION, C'EST VOTRE DROIT. SACHEZ QU UN MAIRE DOIT PRENDRE DES DECISIONS POUR L'INTERET GENERAL ET NON PAS POUR DES INTERETS PARTICULIERS."
PERSONNE NE PEUT ACHETER SON ENVIRONNEMENT....
LA QUALITE DE VIE QUE TOUTE MON EQUIPE ET MOI-MEME AVONS PRIVILEGIE POUR NOTRE COMMUNE ET SES HABITANTS PENDANT NOTRE MANDAT....
voilà le discours de notre ancienne maire, il y a des jours ou je me dis qu'il faudrait peut-être qu'elle s'explique devant un juge....car selon ses explications, moi je comprends que l'intérêt général a le droit de porter atteinte à notre santé, que l'intérêt général a le droit de nous faire respirer des fumées toxiques et cancérigènes, que l'intérêt général a le droit de nous priver de la jouissance de nos propriétés (les impôts sont très chers) etc..etc...
je vois tout en noir me direz-vous, elle n'a pas fait que des mauvaises choses , elle nous a construit un magnifique CIMETIERE qui nous coûte la peau des fesses au beau milieu des lotissements... quand les neurones d'un élu se connectent, ils peuvent faire des miracles... Pour nous, pas besoin de maison de retraite (économies sur les retraites, on comprend son basculement à l'ump) et on ira DIRECT au cimetière, on économisera le carburant pour la toussaint, il est à deux pas....au bord du lotissement, entre la zac 1 et la zac 2.
A PORTES-LES-VALENCE, on dérange les politiques, tous autant qu'ils sont, de quelles couleurs qu'ils soient. l
Ma réponse a été d'écrire a cette maire que "les électeurs c'est comme l'environnement, cela ne s'achète pas, notre seul combat est de préserver notre santé et en qualité de parents responsables, celle de nos enfants."
Monsieur RAFFARIN, premier ministre, a mis en place une journée de solidarité pour financer des mesures en faveur des personnes agées, handicapées et indépendantes pour améliorer leurs conditions de vie, les élus de PORTES-LES-VALENCE ont fait le MAXIMUM.
je retiens de tout cela que le fil conducteur c'est le FRIC.
on fait des sacrifices financiers pour se loger, on paie pour respirer, on paie pour vivre, on paie pour nos anciens (en plus des tarifs exorbitants des maisons de retraite, tous ceux qui travaillent donnent une journée) on paie, on paie et on paie encore .....si un élu est capable du pire sur sa commune, c'est aussi pour le FRIC....et ce FRIC là n'a pas de COULEUR ni d'ODEUR.
si seulement pour nous c'était vrai aussi.......

Avec une centrale à enrobé à chaud qui brûle du recyclé depuis 2007 à proximité d'une maison de retraite construite en 2003 (une petite route la sépare de la centrale), du lotissement construit en 2000 (moins de 400 mètres derrière la maison de retraite), d'un parcours santé (à 2 mètres, le début du parcours est au pied de la centrale), d'un espace pique-nique avec plusieurs tables et bancs au pied de la centrale, d'un "poumon vert" aménagé tout le long avec des bancs (pour s'assoir et bien profiter de la qualité de l'air), CROYEZ-VOUS QUE L'ESPRIT DE SOLIDARITE de nos différents élus envers la population est RESPECTUEUX?
Que fait notre gouvernement qui se dit ETRE très attaché au mot RESPECT, qui demande aux parents d'être responsables etc.... etc.....
La solution, c'est peur-être de faire une liste à nous pour les prochaines élections, ON NE POURRA JAMAIS FAIRE PIRE.
REINE

Écrit par : Reine | 21 mars 2011

Bien joué!
En plein dans le 1000.
Monsieur Stéphane, vous n'aurez pas besoin de lever la jambe bien haut. Les discours, y compris ceux de la campagne volent au ras des paquerettes!

Écrit par : Fléchette | 19 mars 2011

Bonjour Fléchette,

Bienvenue sur le blog si tu souhaites relever le niveau des discours !
Mais c'est vrai que la campagne a été pauvre.

Écrit par : On a besoin de toi | 20 mars 2011

On est vraiment dans la galère : à Castelnau le Lez, le maire a lui aussi fait construire un centre EHPAD à moins de 1km des cheminées de l'usine. Il faut préciser que l'adjoint à l'urbanisme à la mairie de Castelnau (Fréderic Lafforgue) candidat sortant se représente. Des six candidats aux cantonales de dimanche,
Aliènor Bertrand est la seule à avoir défendu les riverains de l'usine et exiger rapidement la délocalisation de l'usine SLPA ASTEN.
Pour les maires actuels Bonnal et Grand, si on attend leurs actions, l'usine ASTEN sera le sujet durable de nombreuses campagnes futures ... et nos concitoyens de plus en plus subiront encore de nombreuses années la pollution

Écrit par : philippe martin | 19 mars 2011

C'est vraiment intéressant ton post ! :)

Écrit par : Poeles à granulés | 29 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.